la déflation sélective du ministre de la défense - Bir-Hakeim

Aller au contenu

Menu principal :

la déflation sélective du ministre de la défense

MEDIATHEQUE
Envoi de Jean-Louis Mourrut

Une précision du Mindef au sujet des réductions d'effectifs pour 2015 est passée inaperçue ...alors qu'elle est pourtant particulièrement significative ! Alors que les armées perdront 6383 militaires, le ministère s'enrichira de + 148 fonctionnaires de catégorie A (les plus intelligents et les mieux payés). Nul doute que le renfort précieux de ces 148 "musclés du cerveau" supplémentaires, venant accroître l'hypertrophie de matière grise purement civile qui entoure le ministre, va contribuer à accroître l'efficacité opérationnelle des armées !

Réponse du Ministère de la défense publiée dans le JO Sénat du 27/11/2014 - page 2642:
Afin de parvenir, à l'horizon 2019, au nouveau modèle d'armée, adapté aux ambitions, au contexte stratégique et à la situation des finances publiques, défini par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale publié en 2013, le ministère de la défense devra réduire ses effectifs d'environ 34 000 postes (10 175 au titre de la loi de programmation militaire 2009-2014 et 23 500 au titre de la loi de programmation militaire 2014-2019). Dans ce contexte, la déflation nette des effectifs du ministère s'élèvera en 2015 à 7 500 équivalents temps plein et sera mise en œuvre selon les modalités détaillées dans le tableau suivant :

Catégories
de personnels
Evolution 
des effectifs
MilitairesOfficiers-1000

Sous-Officiers- 2597

Militaires du rang- 2750

Volontaires- 36

Total militaires- 6383
CivilsAgents de catégorie A+ 148

Agents de catégorie B
- 14

Agents de catégorie C
- 234

Ouvriers d'Etat- 1017

Total des civils
- 1117
Total général

- 7500
Comme le prescrit la loi de programmation militaire, le ministère conduira cette politique de diminution de ses effectifs en s'attachant prioritairement à préserver les capacités opérationnelles des forces armées. En conséquence, pour la réalisation de l'objectif de déflation, une contribution plus importante sera demandée aux organismes de soutien, ainsi qu'aux structures organiques du ministère, notamment dans le cadre du regroupement sur le site de Balard de l'administration centrale, des états-majors, et des directions et services.


COMMENTAIRE

de PIEPAPE Christian 3/2
Bonsoir, C'est sans doute très intéressant de savoir qu'on aura 148 agents/A de plus!!! Mais, quelle est la raison sûre et argumentée de cette inflation, par rapport à la déflation des autres catégoties (militaires et civils)? Curieux, c'est vrai! Notre ancien CEMA de la Promo ( Gal Kelche) pourrait peut-être nous apporter une réponse...valable, à ce sujet, afin qu'on ne se perde pas trop dans des suppositions inconsidérées. Merci pour la réponse. Bien cordialement. Chr. de Piépape

MILLOUR Jean 4/3
Ces cons nous auront tout fait!!! j'expédie ce texte + commentaire à l'Express et au Point , en espérant que cela sera diffusé, ou au moins commenté dans la presse . D'autres petits cos bien placés , devraient faire de même dans des médias accessibles!
17/12/2014


 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu