Le Roux - Bir-Hakeim

Aller au contenu

Menu principal :

Le Roux

IN MEMORIAM

A  LE ROUX
 

Souvenir...  

Le 13 février 1996 nous avons accompagné le général  Gilbert LE ROUX jusqu’au cimetière de BRECH près de Ste-ANNE D’AURAY.

Sans retracer toute sa carrière, nous évoquerons ici ce qui dans sa personnalité, a le plus impressionné Paul DIDIER au cours des 6 années qu’ils ont passées ensemble au Bureau Soutien de l'EMAT.
Chef de bureau d'une rare compétence, il avait rencontré la logistique 20 ans avant alors qu'il était capitaine au 1er COMLOG.  Il en avait gravi tous les échelons jusqu’au dernier et était devenu un véritable professionnel  et le spécialiste incontesté de cet art difficile. La  guerre du Golfe lui a permis de donner la pleine mesure de ses capacités. La maîtrise totale qu'il avait de tous les aspects de son métier lui permettait de trouver, d’instinct pour ainsi dire, les solutions concrètes, efficaces et rassurantes pour le soldat qu'il a su inculquer à ses collaborateurs.
Il manifestait également cette forme d'humanisme à l’égard de ses subordonnés. Elle pouvait surprendre car son exigence envers lui-même n’avait pas de limite. Travailleur infatigable, il ne songeait pas à se ménager et surmontait les difficultés de tous les jours avec une bonne humeur toujours égale.
Fidèle à la très haute idée qu’il avait de devoir travailler pour le bien commun,  Il se détournait des chemins faciles sans souci de plaire, supportant l'effort avec courage et l'ingratitude avec philosophie.

Nous te remercions, Gilbert, pour l’exemple que tu nous a donné.  

Jean-Pierre VOLA et Paul DIDIER




     Cilbert LE ROUX, sapeur, avait notamment servi  au 9ème   RG (Neuf-Brisach), à l’EAG, au 2ème  RG à METZ où il commande une compagnie  - BEMS (9lème promo) , il servit au 5ème RG (VERSAILLES) et exerça le commandement du 9ème RG.  Il a occupé également des postes  importants à l’'EM 1erCA – 6èmeRM (METZ) au COMLOG et surtout à l’EMAT, division logistique, où ses compétences et son infatigable ardeur jointes à un sens de l’accueil présent à chacun, restent dans la mémoire de beaucoup d'entre nous.  

     Il nous a quitté trop tôt, après avoir profité si peu d'une retraite étoilée si méritée. Nous assurons Madame LE ROUX et ses enfants de notre sympathie  et la promotion est bien sûr prête à tout ce qui pourrait les aider.


Maurice GODINOT


 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu