Sacrifices des Militaires - Bir-Hakeim

Aller au contenu

Menu principal :

Sacrifices des Militaires

MEDIATHEQUE

Sacrifices des militaires

par Jacques Martin-Berne

     

Ceux qui ne comprennent pas que nous, les militaires, sommes prêts à mourir pour les défendre sont des couards ou des salauds, au mieux des irresponsables. Que feraient-ils tout seuls contre le fascisme islamiste ? Ils se laisseraient égorger ? Les vrais militaires non fascistes bien sûr savent que tout le monde doit mourir un jour. Ils préfère tomber sur le champ d'honneur et donner leur sang pour les êtres humains qui ne sont ni des couards ni des salauds mais des citoyens respectables. La formation d'un officier demande au moins 6 années d'études et de pratique, celle d'un colonel exige 10 ans . Tous les officiers sont bac + 5 au début, en science dure ou en science molle. Les sous-officiers doivent faire entre 3 et 5 ans d'études et ont tous le bac ou plus.Les militaires suivent en même temps une longue et extrêmement dure formation au combat. Ainsi, ils pourraient jouir de la vie civile car ils sont tous recherchés par les chefs d'entreprise. Il ne faut pas oublier les soldats qui collent au terrain et qui ont la fine intelligence du combat au plus près. Ce sont des braves. Les conneries antimilitaristes font rire les militaires qui savent qu'ils sont indispensables dans l'épaisseur et la férocité du monde. Cela dit, en temps de guerre totale ,les civils sont massacrés. Il faut donc les pulsions de vie et de mort des militaires pour détruire les fascistes sanguinaires . Contre Hitler il a fallu faire une coalition et des chefs comme Roosevelt, Churchill, De Gaulle , Leclerc, etc. Je ne vais pas faire un cours sur l'Histoire de la guerre, sur les héros et les collabos. Les djihadistes doivent savoir cela. Nous vaincrons.

Amitié.
JMB




COMMENTAIRE

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu