30 mai - Bir-Hakeim

Aller au contenu

30 mai

L'Histoire
Samedi 30 mai

L’ennemi a battu en retraite. Son attaque s’est brisée contre la défense opposée par la première Brigade Française; Il laisse sur le terrain quarante-trois chars dont les carcasses calcinées forment autour de la porte Est un véritable cimetière, certains à quelques mètres de la bouche du canon qui les a détruits et qui est restée en position ; de plus l’ennemi a perdu 8 automitrailleuses, de nombreux véhicules et il laisse entre nos mains 180 prisonniers. L’échec subi devant Bir-Hakim a contribué à rendre momentanément impossible la réalisation de son plan d’attaque qui visait à tourner par le sud la ligne de défense britannique.
Du côté de la Brigade les pertes sont si légères qu’elles paraissent à peine croyables : elles se montent à six blessés légers.








A ce jour, 140 militaires français sont morts pour la France en Afghanistan, en Somalie, au Mali ,au Levant et en Centrafrique
Retourner au contenu