La logistique - Bir-Hakeim

Aller au contenu

La logistique

L'Histoire
Avant que le tournoi ne s'engage, la bataille logistique qui conditionne le succès se joue dans les coulisses: le premier prêt à reprendre l'offensive est certain de remporter la victoire. Or Hitler ordonne d'employer tout les moyens pour assurer à l'Afrika Korps la plus grande supériorité matérielle possible. Comme les ports italiens sont encombrés, il fait pression sur Vichy et obtient le passage des équipements par Marseille, en application de l'article 15 de la "Convention d'Armistice" de juin 1940.

Le parti de l'Axe neutralise par un pilonnage massif et systématique les bases de l'île de Malte, véritable cancer au flanc de l'Italie, pour permettre le libre passage en Méditerranée de ses cargos: ceux-ci trouvent rapidement un havre de paix dans les eaux territoriales tunisiennes dont l’utilisation leur est accordée par l’amiral Darlan. Tout ce que l'Allemagne et l'Italie ne peuvent fournir est obtenu de l'Afrique Française du Nord qui livrai déjà à Tripoli en 1941 des vivres, canons, camions pneumatiques. Or au début de l'année 1942 , la pensée première des gouvernants de Vichy voyant l'Afrika Korps reculer distant la poussée de l'Armée Auchinleck, est d'aider Rommel.
Le 2 Janvier 1942, l'Amiral Darlan expose. comme suit. sa stratégie à l'Amiral Esteva ''Nous n'avons pas intérêt à voir les Anglais à la frontière de Tunisie : donc, nous avons intérêt à laisser passer du ravitaillement pour permettre à l'Axe de tenir'' ; il donne d 'autre part à l'Amiral Renard, Secrétaire Général de la coordination économique de Vichy, l'ordre de fournir du carburant à l’Afrika Korps.

La collaboration franco-allemande est officialisée lorsque, à Rome, le 3 janvier 1942, est signé « un accord d’organisation des transports pour la Libye à partir de la France et de la Tunisie ».
         
De Son côté, Sir Auchinleck, commandant en chef du Moyen-Orient, doit résoudre un problème beaucoup plus difficile, sauf cependant en ce qui concerne le pétrole fourni en abondance par l'Iran et l'Irak. Il est incident que Rommel doit l'emporter dans cette course qui a pour but la remise en condition des armées, il sera donc prêt le premier à reprendre l'offensive, Une fois leurs impedimenta arrivés en Afrique, les deux camps les transportent par cabotage, celui-ci jusqu'à Benghasi , l'autre jusqu'à Tobrouk. Les deux ports distants de quatre cents kilomètres sont reliée à leurs arrières respectifs par une seule route et des pistes poussiéreuses, truffées de nids de poule.
A ce jour, 132 militaires français sont morts pour la France en Afghanistan, en Somalie, au Mali ,au Levant et en Centrafrique
Retourner au contenu