The french group - Bir-Hakeim

Aller au contenu

The french group

L'Histoire
La 1ère Division Légère devient 1ère F B G.
(first French Brigad Group)
Au cours d'une période d'instruction qui parut longue, la Brigade se prépare à participer à la vie et au combat dans le désert. Elle perçoit pour cela, un complément de matériels britanniques adaptés à ses missions. les ''Brenn-carriers'' qui sont des chenillettes d'infanterie, légèrement blindées, équipées d'un fusil mitrailleur et les ''Pick up'', véhicules de commandement aux quatre roues motrices destinées aux commandants de bataillon et de compagnie. Aux camions sont accrochés de longues plaques métalliques perforées qui doivent servir à les désensabler, enfin les unités ont droit à des bidons blancs, marqués ''Water'' d'une contenance d'un gallon (quatre litres et demi) qui contiennent facilement la ration quotidienne de deux litres et demi d'eau.

Une équipe d'instructeurs, armés de leurs ''regulations''(1) prend en mains la Brigade. Des officiers néo-zélandais initient les officiers et les gradés à la navigation, de jour et de nuit dans le désert et les familiarisent à l'usage du compas solaire et de la boussole à huile. Nous apprenons que les ''Jock Column'' , créées par le Colonel Jock Campbell, sont des groupements interarmes qui parcourent l'espace vide séparant les deux partis pour titiller l'adversaire et prennent une formation en carré pour se défendre la nuit: le läger, mot afrikander hérité de la guerre des boërs menée en Afrique du Sud par les Anglais.

Avec une certaine ironie nous accueillons la définition du ''get away'' employé à chaque repli général de l'armée du Nil, qui n'est souvent qu'une retraite désordonnée. Le Brigadier Eskine, commandant une Brigade de la Garde, vient le 10 Janvier, faire un cours sur le danger aérien et l'art de disposer au mieux les troupes motorisées sur le terrain désertique où elles doivent combattre. Des cartes d'Egypte et de Cyrénaïque sont distribuées ainsi que de nombreuses notices intitulées « Military Training Pamphlets, préparées sous la direction du Chef d'Etat-Major Général Impérial ».

Évidemment, à partir de cet instant, le langage s'émaille d'expressions franglaises très spéciales. Ainsi U.C.V. sigle de Unarmoured Command Vehicle'' , le camion P.C. du Général, prononcé Ussévé à la française, ne sera jamais compris ni des Anglais ni des Français étrangers à la « 1ère F.B.G ». Un seul jour de détente fut accordé, un Dimanche, qui permit d'assister à un match de football très disputé, les Scott-guards l'emportèrent sur la Légion par trois buts à un.

A ce jour, 132 militaires français sont morts pour la France en Afghanistan, en Somalie, au Mali ,au Levant et en Centrafrique
Retourner au contenu