Le Kiosque - Bir-Hakeim

Aller au contenu

Menu principal :

Le Kiosque

MÉDIATHÈQUE




Ouvrage proposé par Pierre Marchal
Robert Littel est le père de Jonathan Littel, l'auteur des "Bienveillantes" (Goncourt 2006). Dans "La Compagnie", Robert Littel restitue un demi siècle de notre histoire; Il dévoile les mécanismes et les dérapages de l'une des organisations les plus tristement célèbres au monde la CIA. On y rencontre Kennedy, Eltsine mais également Ben Laden. L'auteur raconte le lamentable échec américain de la Baie des Cochons à Cuba.




Ouvrage proposé par Pierre Marchal
Simon Sebag Montefiore raconte les batailles mais aussi les histoires d'amour et de haine des hommes et des femmes qui ont fait Jerusalem. Cette biographie unique en son genre fait revivre tous ceux qui ont édiofié et détruit la ville. Ce livre ambitieux et captivant qui se fonde sur des archives inédites, regorge d'anecdotes et de détaile passionnant. Il montre comment Jerusalem est devenue Jerusalem, la seule cité à la fois céleste et terrestre.





Ouvrage proposé par Pierre Marchal
Témoignage de l'auteur; Angèle Lieby se trouve plongée dans un coma artificiel suite à une mauvaise migraine. Les médecins ne parviennent pas à la révveiller. "Il faut la débrancher" finit-on par dire à son mari. Le jour de son anniversaire de mariage, sa fille voit une larme perler au coin de sa paupière. Angèle est non seulement vivante mais parfaitement consciente et ce depuis le premier Jour.









Ouvrage proposé par Michel Renard et Muriel Meaudre
L'histoire d'un émigré qui a quitté l'Algérie à l'âge des études universitaires et qui revient quelques dizaines d'années plus tard, à l'occasion du décès d'un "ami", resté sur place et "intégré" dans la politique nationale. Une série de portraits sans concessions de "jeunes" algériens et algériennes des années 70 qui éclairent certaines situations actuelles. Assez prémonitoire.Roman passionnant, remarquablement écrit et que l'on a du mal à quitter.- Récit dans un si beau pays: le Liban qui a connu tant de guerres et dont certains habitants sont dispersés. L'amitié de ceux qui rtestent, ceux qui partent, ceux qui reviennent. Ils sont en quête de leur jeunesse, de l'espérance qu'ils avaient révées ensemble.








Ouvrage proposé par Muriel Meaudre
Petit livre tout en "Grâce", découverte de la vie d'une famille de gitans: la force des femmes, l'amour des enfants, une vie en dehors du monde qu'entrouve avec délicatesse une bibliothècaire qui apprend à les connaître, à les aimer comme ils sont. Un échange d'humanité.







Ouvrage proposé par Jean Millour
Je voudrais à nouveau , recommander aux petits cos la lecture du  REMARQUABLE livre   " La dernière bataille de France  " du Général Vincent Desportes    ( Gallimard ) - Sur l'état actuel de notre Armée,  de notre défense , et des problèmes que nous rencontrons, ainsi que des solutions à apporter ! Ce général hélas vidé par Mme Alliot Marie  quand elle était ministre de la défense, parce qu'il avait osé dire et écrire que nous suivions trop le modèle Américain, alors que nos intérêts et nos moyens n'étaient pas comparables!      Bonne lecture!










Ouvrage proposé par Marie-France Mouratille
08/01/2016 à 23:23:20 MFM:
Je vous recommande le gtrès beau livre de Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit sur "Clémentine CHURCHILL - La femme du lion" aux Editions Tallandier/Robert Laffont. La vie de cette femme de caractère aux côtés de son cher mari Winston Churchill "monstre sacré de la politique"; son portrait en passionnera beaucoup de lecteurs (et de lectrices) j'en suis sûre comme il m'a passionné. Je vous le recommande et ... bonne lecture ! Amitiés MFM

Londres, mars 1908 :
Clementine Hozier et Winston Churchill se rencontrent à un dîner où ni l’un ni l’autre ne voulaient se rendre. Leur coup foudre est à l’origine d’un étonnant roman d’amour qui va durer près de soixante ans. Ensemble, ils ont eu cinq enfants. Alors que les femmes de chefs d’État ont tant de mal à trouver la mesure entre effacement et influence, dès le jour de son mariage, à 23 ans, Clementine tient sa juste place. Elle restera toujours incroyablement fidèle à ses convictions, ses certitudes, ses ambitions. De la légende Churchill, elle a connu tous les secrets, les ombres, les vérités derrière le mythe. Tout ce que l’histoire ne saura jamais et qu’elle a voulu cacher. Parce que dès le premier jour, imperturbable et fière, elle n’a cessé de croire en lui. Pour vivre avec ce monstre sacré de la politique, il fallait un tempérament d’acier. Fruit d’une longue enquête, cette biographie trace le portrait d’une femme ardente dont le destin exceptionnel se confond avec l’histoire tragique du xxe siècle.







Ouvrage proposé par Pierre Marchal
Le père est le premier flic de France. Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers. La petite soeur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, quand l Homme-Clou, le tueur mythique des années 70, ressurgit des limbes africaines, le clan doit se tenir les coudes. Sur fond d intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons. Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République.






Ouvrage proposé par Claude Mondy
Que l’on aime ou déteste ses idées, ce livre, récit d’une vie et de ses engagements permet de balayer et de réfléchir à travers le prisme de l’auteur à une période que nous avons vécue. La fougue, l’intelligence, la culture, les anecdotes souvent piquantes, le style agréable, sont au rendez-vous. Les références à Soljenitsyne sont nombreuses et débouchent sur une espérance portée par les « refuzniks passés à l’Ouest ».





Ouvrage proposé par Claude Wolf
La décomposition de la France est engagée. Cela ne fait plus de doute. C’est en observant le système administratif et le monde politique, de l’intérieur, que Malika Sorel a pris la mesure de la faillite de nos élites. L’auteur a dû faire le constat de la servilité, de l’incurie, de l’impéritie, du cynisme, mais aussi de la peur, et de son corollaire, le mépris de la liberté, de la liberté d’esprit. La pente est prise depuis trop longtemps, par les mêmes toujours au pouvoir, du renoncement à analyser les problèmes en profondeur, à reconnaître leurs erreurs et à reprendre les questions douloureuses, dont les conclusions se révèlent bien souvent déplaisantes…Nos élites de commandement savent pourtant exactement ce qu’il en est des difficultés inhérentes à l’immigration et à l’intégration, qui se posent d’une manière plus aiguë que jamais. Et c’est là la source majeure de la dépression collective dans laquelle les Français ne cessent de s’enfoncer. Dans ce livre très personnel, elle raconte les choix opérés, auxquels les Français n’auront pas été associés, qui ont conduit le pays à sa situation actuelle.






Ouvrage proposé par Pierre Marchal
" De toute façon, ça tiendra bien jusqu'en 2017... " C'est ainsi que François Hollande s'exprime parfois devant des proches. A quoi se réfère-t-il ? A lui ? A notre pays ? Ou plus simplement à ce système de gouvernement qui dissimule l'inertie sous une incroyable mise en scène pratiquée d'ailleurs avec le même cynisme par ses prédécesseurs ? Réformes en trompe-l'oeil, choc de simplification qui n'a jamais eu lieu, concours de pauvreté entre présidentiables, affectations ministérielles délirantes, lutte acharnée des réseaux au sommet de l'Etat... l'action des gouvernements depuis une décennie est une mascarade. Des voyages calibrés pour endormir la presse aux déplacements destinés à neutraliser les mécontents à coups de subventions en passant par ces ministres qui tremblent devant d'obscurs syndicalistes : nos dirigeants font semblant de moderniser la France. Alors que les menaces s'accumulent sur le pays, l'essentiel de leur temps est en fait consacré... à leur propre survie.
Regarder la vidéo de l'interview de Sophie Coignard







Ouvrage proposé par Gérard Bélasco
24/01/2016 à 12:20:38 Gerard Belasco: Je vous recommande ce livre de martin ROUZ, "Qu'importe la hauteur du saut pourvu que le parachute s'ouvre". L'auteur est un informaticien ayant travaillé pour le GIGN, le GSPR, le RAID..Dans un style très contemporain , fluide et agréable,il décrit les rouages parfois sulfureux entre des réseaux de pouvoir. Le personnage principal, Yohann, profite de sa vie d'informaticien sans histoire jusqu'à ce que tout bascule le jour où il croise le chemin de Christine l'épouse d'un baron du BTP, alors que Marion , son ancienne compagne, journaliste de renom enquête sur une prise d'otage en Libye...Deux affaires qui n'ont aucun point commun..à priori.
Des extraits de "qu'importe la hauteur pourvu que le parachute s'ouvre" de martin ROUZ

ou sur

Comment acheter le livre?:
-Soit sur Amazon via le deuxième lien précité:
-Soit directement auprès de l'auteur sur son site via le premier lien précité: (  http://www.martinrouz.com/contact )








Ouvrage proposé par Muriel Meaudre
"Vivez l'Afrique,Comprenez l'Afrique,Sentez l'Afrique !! " Quand RYSZARD KAPUSCINSKI, arrive comme journaliste à Accra,la capitale du Ghana, il ne peut soupçonner que ce voyage sera le début d'une passion qui ne le quittera plus .Pendant des années,ce grand reporter, observateur exceptionnel, sillonne le continent noir, habite les quartiers des Africains, s'expose à des conditions de vie qu'aucun correspondant occidental n'aurait acceptées. Car Kapuscinski s'intéresse surtout aux gens. Le tumulte de la vie quotidienne le passionne. A bientot, amicalement. Muriel





Ouvrage proposé par Pierre Meaudre
On replonge en Bosnie avec une ONG et les humanitaires, chacun avec sa motivation, et c'est la guerre, avec toutes les formes qu'elle peut engendrer et avec toutes les parties qui tentent de s'attribuer une parcelle de pouvoir. Toujours bien écrit, lecture agréable, comme un polar,  et à travers les comportements et les situations Ruffin a l'art de suggérer, de vous inviter aux questionnements liés à toutes ces situations dramatiques. Amitiés. Pierre  







Ouvrage proposé par Marie-France Mouratille
Je vous recommande le livre "Parier pour la paix" du Gl Jean Cot aux Edt. Charles Léopold Mayer sur le rôle de l'ONU, des Etats-Unis, de l'Europe dans la recherche de la paix et ainsi que l'indique l'auteur :"l'analyse concrète pragmatique et actuelle de l'avenir de la paix, vu par un soldat". Bonne lecture ! MFM
Jean Cot est général d’armée. Il commandait la première armée française lorsqu’il a été placé à la tête de la Forpronu en juillet 1993. Rappelé en France à la demande de M. Boutros-Ghali, en mars 1994, il a démissionné à son retour. Depuis il a enseigné à l’université de Reims, il donne de nombreuses conférences et édite des ouvrages et des articles, en particulier sur les questions de défense et de paix.






Ouvrage proposé par Denis Moreau
La romancière auteur de "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" Harper Lee, vient de mourir ; c'est un de mes romans préférés, je le recommande à ceux qui ne l'auraient pas encore lu.






Ouvrage proposé par Muriel Meaudre
Comment le destin d'une vie peut basculer. Trés bon suspens,c'est un livre que l'on ne làche pas jusqu'au mot fin.





Ouvrage proposé par Muriel Meaudre
Quand les mots peuvent tout changer: Crimes passionnels,historiques,erreurs judiciaires,combats sociétaux...Toutes sortes de procés ont façonné l'histoire de notre pays et marqué les mémoires:Papon,Maréchal Pétain,Kerviel,sang contaminé,Seznec....et la plaidoirie de l'abolition de la peine de mort de Robert Badinter. Chaque fois les mots claquent,émeuvent,emportent...
Matthieu Aron nous fait revivre ces plaidoiries,pendant vingt ans il a ete chroniqueur judiciaire. Toutes les plaidoiries ne se valent pas, mais il y en de tres fortes.





Ouvrage proposé par Claude Mondy
05/04/2016 à 13:25:03 claude 42: J’ai lu « Soumission » dernier de Houellebecq (ex Goncourt) paru depuis plus d’un an. Ce n’est pas un exploit car nous sommes un grand nombre à l’avoir fait. C’est fort, noir et cela inspire souvent le dégout. C’est un roman de politique fiction ancré à la fois dans le réel et l’imaginaire qui prédit l’instauration à la régulière, par le vote, d’un régime à dominante musulmane, en 2022, après un second quinquennat Hollande et Valls. Cette situation serait la conséquence d’un « front républicain » (PS & UMP) opposé au FN dans sa confrontation au 2ème tour de la présidentielle au parti musulman en pleine expansion, sur fond de déconfiture du PS et de l’UMP/UDI. Le président Ben Abbes, porteur du grand dessein de l’Euro Méditerranée ottomane, dirige, façon charia habile et pétro dollars, la « Fraternité musulmane » devenu le 2ème parti en nombre d’électeurs. Bayrou est son premier ministre. La Belgique suit le même chemin. Le personnage principal, un maitre de conférences universitaire, entiché de Huysmans, fortement égocentré à la mode bobo, à la vie sexuelle crûment décrite, alcoolique, n’a rien de sympathique. Il nous dépeint une société veule où l’Education Nationale est la première et principale accommodée aux us et coutumes musulmanes. Les extrêmes, «djihadistes » et « identitaires », s’affrontent violemment. De beaux moments sur l’éternel débat de l’existence de Dieu avec des citations comme celle d’Einstein disant « Dieu ne joue pas aux dés », le suicide de civilisations, la signification musulmane de soumission « sommet du bonheur », soumission totale à Dieu créateur d’un univers parfait. Et puis, in fine, la conversion à l’islam du antihéros afin d’être réintégrer à la Sorbonne, choisissant mais pas seulement, la polygamie et le triplement de son salaire, sans considérer la compatibilité de son alcoolisme. Certains y voient une farce satirique, grotesque, provocatrice, cynique, des affabulations approximatives, d’autres des accès de francophobie ou d’islamophobie selon le point de vue, d’autres encore l’auto décadence de l’Europe à force de vouloir être toujours plus libre. L’islam n’y est pas si mal traité puisqu’il en sort vainqueur. Paru avant les attentats, il n’est pas sûr qu’aujourd’hui il soit écrit et publié dans les mêmes conditions. A vous de juger !







Ouvrage proposé par Maurice Godinot
Tous les "Jacquets" de la promo, mais aussi ceux qui aiment lire pour se distraire ou rêver, aimeront cet "Homme qui fuyait le Nobel" (Patrick Tudoret- Grasset). Foin des honneurs, portant en son coeur le souvenir de l'être aimée, le récit de cet homme qui fuit les vanités du monde sur ce chemin plein de sens ne peut que nous aider à nous évader.





Ouvrage proposé par Maurice Godinot
"Peste et Cholera" de Patrick Deville : ce roman "historique", qui fut primé en son temps, décrit de faàon trés vivante le parcours de ce "pasteurien" méconnu que fut Yersin, qui , il y a plus d'un siècle, découvrit le vaccin contre la peste et tomba amoureux de ce qui fut l'Indochine française. Un merveilleux regard sur ce qui fut une époque pionnière.




Ouvrage proposé par Maurice Godinot
Emmanuel Carrère : on aime ou pas. Mais c'est une sacrée plume, il pioche ses sujets, il maîtrise une belle culture. Dans "Il est avantageux d'avoir où aller" sont rassemblés divers articles ou communications sur des sujets divers, politiques, culturels, historiques, "sociétaux". Certes, d'aucun railleront son coté un peu "bobo", dont il ne se cache pas, mais ce qu'il dit a "du sens" et peut accrocher le lecteur.




Ouvrage proposé par Maurice Godinot
Je me suis pris à rire tout seul devant cette "Envoyée spéciale " (Jean Echenoz- Editions de Minuit) formatée par deux agents -type Ribouldingue et Filochard- pour une mission d'infiltration en Corée du nord. Une vue pleine d'humour et de pittoresque de la DGSE! Et c'est écrit avec un style plein de raccourci à l'humour alerte. Recommandé pour chasser le blues.





Ouvrage proposé par Pierre Meaudre
Je propose de lire  "Parachutistes en Indochine" de Marie-Danielle Demélas chez Vendémiaire. Tous les parachutistes de la BH et tous ceux qui se sont passionnés pour l'Indochine  liront avec beaucoup d'intérêt cet ouvrage de Marie-Danielle Demélas. Elle n'est pas militaire mais docteur d'état en histoire, et son livre est une étude détaillée et émaillée de notes inédites, avec une bibliographie impressionnante. J'en ai appris beaucoup de cette guerre par des anciens et des rescapés de Dien Bien Phu mais ce livre est un complément qui remet en perspective les hommes qui ont conduit et mené cette guerre alors qu'en France qui s'intéressait à l'Indochine...Amitiés.
Pierre MEAUDRE
Visitez le site des Résidents de la Maison saint-Jean:  http://www.afarmsj.org






Ouvrage proposé par Pierre Meaudre
"Réparer les vivants" ne cherchez pas trop longtemps, ce n'est pas une thèse de théologie, juste un plongeon dans le monde de la vie et de la mort, dans la course de vitesse exigée par la transplantation cardiaque, avec tous les acteurs médecins, infirmiers, victimes, familles, receveurs, leurs appréhensions, leur humanité, leur sensibilité. Bref un roman que l'on n'a pas forcément envie de lire et qui finalement vous tient en haleine et vous fait suivre tous ces acteurs juste 24 heures. Une belle histoire d'humanité, de la mort à la vie.




Ouvrage proposé par Claude Wolf
J’ai bien sûr cherché sur Amazon, si “THE CIRCUIT” par l’ancien des SAS Bob SHEPHERD est disponible en français, ce qui ne semble pas être le cas , n’étant proposé que dans sa version originale. Ce bouquin m’a été offert par l’un de mes amis australien (décédé depuis) qui avait servi dans la Navy contre les Japs dans les années 40.
Le livre explique de façon claire et détaillée ce qu’est ce fameux “Circuit”, qui englobe en fait l’ensemble des sociétés privées impliquées notamment dans la protection et la sécurité des journalistes et des diplomates dans des pays tels que l’Irak, l’Afghanistan, l’Arabie Saoudite, voire le Pakistan ou même les territoires occupés du Middle East...jusque dans les années 2010.
Nous avons tous vu dans les médias, ces images de civils occidentaux, souvent (mais pas toujours) armés, un peu vite qualifiés de mercenaires : à l’origine, majoritairement anciens militaires, dont le recrutement s’est rapidement élargi à des individus maitrisant à peine l’usage des armes les plus basiques, quasiment sans formation dans les domaines de la sureté ou de la sécurité. Il apparaît par ailleurs clairement que les missions confiées à hommes n’ont jamais été celles de combattants, réservées aux forces armées des pays impliqués.
L’auteur, qui assume pleinement sa qualité d’ancien sous-officier (NCO), fait cependant preuve d’une hauteur de vue remarquable, doublée d’un sens élargi et précis des situations tactiques et politiques dans les divers théâtres d’opérations où il a été appelé à intervenir. Il ne manque pas d’égratigner fréquemment au passage le manque choquant de sens tactique, quelquefois élémentaire, de certaines unités de l’US Army en particulier.  
Son expérience “terrain” corrige par ailleurs quelques idées fausses largement répandues (jusqu’à mon modeste niveau je l’avoue), telles que celles selon lesquelles la totalité du peuple saoudien vit grassement entretenu aux frais d’un état gorgé de dollars pétroliers, alors que subsiste  un prolétariat de souche misérable (travailleurs immigrés non compris), relégué dans des cités insalubres; lequel constitue à terme un terreau potentiellement explosif.
En résumé, une lecture particulièrement intéressante pour des officiers blanchis sous le harnois, dans des points du globe quelquefois très différents de ceux évoqués dans cet ouvrage.
Cheers and good reading




Ouvrage proposé par Marie-France Mouratille
05/07/2016 à 10:12:32 MFM: Le décès de Michel Rocard m'a fait replonger dans son livre " Si la gauche savait " A relire ce livre d'entretiens avec Georges-Marc Benamou Bonne lecture MFM







Ouvrage proposé par Maurice Godinot
20/07/2016 à 09:29:23 Godinot: Je viens de terminer 'La dernière nuit du Raïs" de Yasmina Khadra (Julliard). Un bon livre de l'été. L'auteur imagine les dernières heures de Khadafi, avec ses angoisses, ses réflexions sur le monde arabe, ses souvenirs d'enfance bédouine, une atmosphère de fin de rêgne polluée par les courtisans, les petits chefs pétochards, la lucidité du Râïs qui sent que tout lui échappe, les vombrissements du feu venu du ciel. A lire pour l'imaginaire (bien vu) qui rendrait presque Mouhamar sympathique.






Ouvrage proposé par Pierre Marchal
15 mars 2012. Montauban. À quelques mètres de la caserne du 17e régiment du génie parachutiste, Mohamed Merah ouvre le feu sur trois soldats. Deux d'entre eux sont tués, le troisième est paralysé à vie. Un homme est là pour accompagner les derniers moments d'Abel Chennouf et de Mohamed Legouad : le père Christian Venard, aumônier de la base de défense de Montauban. Métier singulier que celui d'être prêtre auprès de tous les soldats, catholiques ou non, croyants ou non...





Ouvrage proposé par Maurice Godinot
Triste et cruel, gai et tendre, je conseille "Profession du père" de Sorj Chalandon ; Emile est un petit garçon fasciné par son père qui, pourtant, le martyrise. Père mythomane, qui laisse croire réelle sa profession "d'agent secret" , qui va entraîner son fils dans son "aventure"....il s'en suit des rêves de gamin totalement fou, des frayeurs enfantines, la description d'une mère dépassée et inexistante, quoiqu'aimante. La plume est vive, les descriptions pleines de finesse. On passe un bon moment. Je conseille. 23/08/2016 à 15:04:37 Godinot: Profession du père . Sorj Chalandon. Grasset. 2015





Ouvrage proposé par Philippe Chatenoud
Ayant eu la chance, il y a fort longtemps (3 fois 33 ans, dit-on à Cyr) d'avoir comme instructeur à l'Ecole d'Application de l'Infanterie le capitaine Jean COT, j'avais pu apprécier son dynamisme, sa hauteur de vue et aussi son originalité....Nos carrières ne nous ont qu'à de rares occasions permis de nous croiser à nouveau, mais son parcours a fait plus que confirmer les potentialités que laissait soupçonner le capitaine instructeur de l'EAI...Aussi, c'est sans grande hésitation que je me suis procuré le petit ouvrage qu'il a rédigé et propose sous le titre "Un monde en paix- une utopie réaliste?" et que j'ai lu durant l'été...Vous ne regretterez pas cette lecture d'une grande élévation d'esprit et bien dans les interrogations du moment...


l

Ouvrage écrit et proposé par Henri de Saint-Bon
Chers amis,
J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de mon nouveau livre intitulé: « l’Islam éclaté ».
Il sera en librairie dès la semaine prochaine, à partir du 25 novembre.
Il vous permettra de mieux saisir :
- ce qui différencie fondamentalement le chiisme du sunnisme et pourquoi cette haine ancestrale entre les sunnites et les chiites ;
- en quoi les stratégies d’Al-Qaïda et de l’Etat Islamique sont opposées ;
- le pourquoi des interrogations sur l’appartenance ou non à l’islam des alaouites et des druzes, et quels sont les croyances et rites de ces communautés ;
- qui sont vraiment les salafs dont se réclament les salafistes ;
- que représente pour les chiites la fête de l’Achoura au cours de laquelle ils s’auto-flagellent cruellement ;
- quelle est la position de la Turquie dans le contexte moyen-oriental actuel ;
- quels sont les théoriciens de toutes ces branches et ramifications de l’islam ;
- etc,
Ce livre est pédagogique et clair. C’est un livre de base dans toute bonne bibliothèque.
Très bonne lecture.






Ouvrage proposé par Marie-France Mouratille
Voici un livre que je recommande pour faire aimer l'histoire de France à nos petits-enfants. Il s'agit de : "Ma première histoire de France " de Jérôme Maufras, préfacé par Emmanuel Le Roy Ladurie (2011) aux editions " la Librairie des Ecoles" 26 rue Vercingétorix. Paris 14ème.






Ouvrage proposé par Claude Wolf
Je n'ai pas trouvé sur le site l'astuce permettant de proposer une lecture, bien qu'ayant lu le mode d'emploi pour les commentaires, donc je te joins ma proposition en PJ...Encore une fois, le bouquin est en anglais, et je n'ai pas trouvé sa traduction sur Amazon...curieux quand même, car l'auteur Peter FITZSIMMONS est une référence en Australie, notamment pour l'une de ses autres œuvres historique, "GALLIPOLI" dont j'avais interrompu la lecture pour entamer celle du "BATAVIA" que fasciné j'ai  littéralement dévoré. Amitiés. CW





Ouvrage proposé par André Suty
Je te demande de relayer auprès des petits-cos internautes la parution d’un livre dont je recommande fortement la lecture; -l’auteur est Saint-Cyrien, j’ai été son chef de section pendant toute sa scolarité à Coëtquidan, le thème c’est le récit de sa lutte opiniâtre pour retrouver toutes ses facultés intellectuelles et physiques après un grave AVC- accident vasculaire cérébral--ce livre sera très utile à toute personne qui fréquente un malade victime d’ AVC-le récit est surtout indispensable et doit avoir été lu par toute future victime si elle veut se rétablir après l’accident.
Coordonnées :-éditeur 5senséditions.ch auteur :Yves Cormoran,c’est un pseudo , titre : Ténacité prix :15 € 30 et 1 €80 de frais d’expédition Merci d’avance, bien cordialement, Suty 1/4 .



 

Ouvrage proposé par Maurice Godinot
Le 7/5/2017 - Je recommande, après l'avoir particulièrement apprécié , "Les Petits soldats" de Yannick Haenel (édition la petite vermillon- 204 pages, 8,50 euros. Ce livre plaira aux anciens du "Bahut", autrement appelé "nass".Le narrateur raconte ses trois années vécues au Prytanée de 15 à 18 ans. Savoureux..UN genre 'Cercle des poètes disparus", en plus cru, avec des portraits de grand ados savoureux, des rappels de ce qui se passe dans la tête de grands ados boutonneux, des descriptions de l'encadrement un peu caricaturées mais pas tant, plus vraies que nature.. Des réflexions , ce qui ne gache rien, appuyées sur une belle culture littéraire. Un journal dans lequel ceux qui ont connu le "petit ba" se retrouveront à coup sûr.







Ouvrage proposé par Claude Mondy
CORAP
Bouc émissaire de la défaite de 1940 de Max Schiavon
Je vous conseille ce livre d’un historien renommé, ex directeur de la recherche au SHD (? Lt-CL ou + e.r.), lauréat du prix l’Epée et la Plume (biographie du gal  Georges), en raison d’éléments nouveaux issus de sa découverte,  dans un grenier familial, des carnets du général d’armée Corap, passé de héros de la guerre du Rif au rôle de bouc émissaire du désastre de Sedan. Ce livre m’a permis, principalement,  de mieux connaitre les circonstances précises de notre défaite. Il m’a donné l’envie  d’élargir ma réflexion sur le sujet plus vaste et toujours polémique : qui est responsable, Gamelin ? Reynaud ? Daladier ? Le Front populaire ? Pierre Laval en 1935 ? L’instabilité gouvernementale ? Le pacifisme ? La pensée militaire stratégique et opérative ? et bien d’autres causes encore.     
Le président Reynaud, le 21 mai, dans un retentissant discours devant le Sénat dénonçait nommément le général Corap, commandant la IXème armée, comme responsable de l’effondrement des forces alliées en décrochant de son secteur sur la Meuse.  Cette action est restée dans l’histoire comme la percée des Ardennes ou de Sedan. Les arguments présentés par l’auteur en faveur du général Corap sont très convaincants. Sedan, faisait partie du secteur de la IIème armée commandée par le général Huntziger. C’est là qu’eut lieu la percée décisive, par où s’est engouffré le corps d’armée Guderian qui a obliqué ensuite vers les arrières de la IX° armée.
Jugeant qu’il n’avait pas les moyens suffisants Corap s’était fermement opposé en vain au plan Dyle Breda. Considérant contrairement à Gamelin que les Ardennes ne seraient pas un obstacle, il redoutait de faire face dans son secteur à l’effort ennemi. Ce qui se produisit avec le déclenchement du « plan jaune » alors que l’effort allié était porté ailleurs, au nord, dans les Flandres.
Etiré sur un front de près de 150 km, ne disposant que de faibles moyens, soumis à l’effort de bombardement aérien adverse, sans appui externe, sa position était intenable.  
J’ai noté au cours de mes lectures :
L’insuffisance criante en moyens anti-aériens, en aviation de bombardement, en mines, en maintenance des aéronefs, en transmission, en moyens de mobilité (motorisation et mécanisation). La suprématie aérienne allemande. La violence des combats, plus souvent héroïques que le défaitisme généralement dénoncé.
Le réarmement de la France entamé par le Front populaire ne prenant véritablement effet qu’à sa chute (38).
Le rapport Taittinger signalant en mars les insuffisances graves dans le secteur de Sedan.  
La maturation du « Fall Gelb » d’octobre 39 au 24 février 40 qui le transforme de Schlieffen bis en Manstein « coup de faucille », effort par les Ardennes puis vers la mer enfermant les alliés dans la nasse. Son déclenchement reporté à 29 reprises.
Bien avant l’attaque, les demandes vaines de Reynaud de relever Gamelin, décision qui ne sera obtenue que le 18 mai. Son opposition au plan Dyle Breda, sa démission le 9 mai, reprise pour raison d’unité nationale face à l’attaque allemande.
La signature le 24 avril 37 d’un accord d’intervention en Belgique au seul cas d’attaque allemande, sans contrepartie en particulier de préparations. De ce fait Gamelin n’a fait qu’appliquer à la lettre cet accord politique. Accord validé, en avril 40, par le Conseil Suprême Allié pour un engagement allié en Belgique.
L’attitude très néfaste de la Belgique, pour cause de neutralité, interdisant toutes mesures préparatoires pour faciliter  l’engagement allié (reconnaissances, coordination, pré positionnement etc.) allant même jusqu’à déployer des forces et des obstacles face à la France mais exigeant l’engagement allié à ses côtés au seul moment de l’attaque allemande, condamnant ainsi les armées alliées à un combat de rencontre en terrain non reconnu à grande distance de leurs bases de départ.
Je retire de cette lecture le sentiment que les responsabilités sont largement partagées entre les politiques et les armées. Même si la Belgique s’était montrée plus clairvoyante, si le plan Dyle Breda avait comporté plus de moyens en réserve centrale capables de colmater les brèches, si le secteur des Ardennes avait été renforcé, la guerre aurait été plus longue, plus meurtrière, mais aurait finalement été perdue tant la supériorité allemande était forte. Comme l’écrivait justement Corap « nous payons les 20 ans de vie tranquille que nous nous sommes octroyés après la paix victorieuse ». Tiens ça me rappelle les dividendes de la paix.
Au détour de la lecture d’une interview de M. Schiavon à propos de son livre sur le général Georges j’ai bien aimé ses réflexions :
«  Le salut du pays étant en cause, il aurait dû ruer dans les brancards pour alerter, démissionner avec fracas. »
« La question du loyalisme ne se posant plus, les dirigeants politiques ne doivent pas hésiter à nommer des chefs militaires au tempérament fort, possédant en outre un brin d’originalité. Il est clair que, dans l’intérêt du pays, des officiers généraux doivent être impliqués dans l’appréciation de la situation internationale, voire dans certains choix de politique étrangère. »
Le rapprochement avec la situation présente n’est pas interdit.
Aujourd’hui des voix, minoritaires, s’élèvent pour dénoncer la politique actuelle visant à cantonner  les militaires à leur seul rôle de faire ou de préparer la guerre, sans la penser, alors que nous avons des généraux parfaitement capables de s’impliquer dans les débats politiques les plus élevés ayant des répercussions dans leur domaine.  
Bonne lecture, mais munissez-vous d’une carte pour suivre.
Claude Mondy  





Ouvrage présenté par Marie-France Mouratille
Je vous recommande le livre de cette grande dame Simone Veil qui vient de nous quitter " Une vie " chez Stock que j'avais acheté en 2009. La vie de cette femme exceptionnelle est racontée à la 1ère personne et est plein de courage et de dignité. Ce livre sur Mme Simone Veil " Une vie " est paru aux Editions Stock et je le recommande vivement.






Trois ouvrages particulièrement intéressants
dont notre petit co Philippe de Parseval est l'auteur



_____________________________






______________________________





Vous pouvez commander ces ouvrages auprès de Philippe :
Par téléphone : 06 69 59 11 36





Ouvrage présenté par Maurice Godinot
«  Venge-nous de la mine  », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.
Un aperçu du livre
Sorj Chalando présente son ouvrage







Ouvrage présenté par Philippe Chatenoud
« HEIA SAFARI ! »
Général von LETTOW-VORBECK Du Kilimandjaro aux combats de Berlin (1914-1920) Par Bernard LUGAN – (Editions Bernard Lugan)
Bernard LUGAN n’est plus à présenter… La plupart d’entre nous apprécient sa revue mensuelle « L’Afrique réelle » et son Blog.
Par contre, je suis convaincu que peu connaissent la belle figure de l’armée allemande impériale dont il retrace les combats, dans cet ouvrage très documenté, abondamment illustré et agrémenté de cartes très explicites. De 1914 à 1918, avec une poignée d’Allemands et moins de deux milliers « d’Ascaris » (combattants africains) il a tenu tête pendant 4 ans à des dizaines de milliers d’anglais, belges, sud-africains et portugais, leur échappant sans cesse et leur portant des coups redoutables, «fixant» ainsi en Afrique des effectifs importants qui feront défaut aux alliés sur le front occidental de la Grande Guerre. Ne bénéficiant quasiment d’aucun renfort ni ravitaillement d’Allemagne, il se réapprovisionnait sur l’ennemi, en armes, munitions, uniformes et vivres…Ne se déplaçant pratiquement qu’à pieds, ce tacticien hors pair va sillonner l’Afrique de l’Ouest, des Grands lacs au Kilimandjaro; il « envahira » même le Mozambique portugais, pour finalement porter la guerre en Rhodésie britannique où le trouvera l’armistice…Il ne rend «les armes» que le 25 Novembre 1918, se présentant aux anglais à la tête de son carré d’Ascaris qui le surnommaient « le grand homme qui peut tout ». Rapatrié en Allemagne avec une partie de ses hommes regroupés au sein du «Lettow-Korps», il participe à l’écrasement du soulèvement communiste « spartakiste » à Berlin en 1920… on découvre à cette occasion la présence d’Ascaris dans les forces gouvernementales de la République de Weimar !
Mis à la retraite  et dépourvu de ressources, il s’emploie comme jardinier à Berlin, ce qui scandalise ses anciens adversaires britanniques et sud-africains (dont le Field-Marshall Jan SMUTS) qui se cotisent pour lui fournir une retraite….
Cette chronique méconnue de la « Grande guerre » dans les colonies allemandes est vraiment à lire pour les curieux d’histoire militaire et africaine !









Ouvrage présenté par Florian von Saenger
Cet été je suis passé sur la départementale 939 (Surgères-La Rochelle) 1 km après la sortie de la ville j’ai trouvé ce monument. Il y a eu effectivement un maquis Bir Hacheim dans le Poitou (Chasseneuil) qui a rejoint le général de Larminat en 44 pour réduire la poche de La Rochelle. Ce dernier a écrit ses souvenirs “Chroniques irrévérencieuses” Ed Plon 1962. Je vous recommande vivement ce livre ,c’est le témoignage d’un grand soldat, avec un style vif, une écriture sans langue de bois, des constats sans faiblesses. Bien amicalement
F.v.Saenger







Ouvrage présenté par Marie-France Mouratille
17/11/2017 à 10:20:15 MFM: Je vous recommande vivement l'ouvrage du Général d'Armée Pierre de Villiers, ancien CEMA de 2014 à 2017, paru aux Edt. Fayard. Ce livre est d'une grande honneteté intellectuelle et lucide sur nos Armées et raconte 43 ans d'une grande carrière militaire avant sa démission de donner sa démission de son poste de CEMA le 17 juillet 2017. Ce livre passionnera beaucoup d'entre vous sur la réflexion de ce grand chef militaire sur les menaces et les défis de nos armées. Je vous en souhaite une bonne lecture. Amitiés Marie-France M.





Ouvrage présenté par Claude Mondy
Que du bonheur ! Un vent d’air pur ! Un style précis, limpide ! Un grand récit de la vie d’un admirable grand homme ! L’honneur, vertu en voie d’extinction, comme fil conducteur !
Pas étonnant qu’il soit salué chapeau bas et récompensé par les prix Jean Giono et Interallié.  Selon wikipédia : «  Bernard-Henri Lévy y voit "l'une des figures les plus lumineuses de l'épopée de la France libre". «  Franz-Olivier Giesbert, ..  : "à travers le récit bouleversant des faits d'armes de son grand-père, héros de la Seconde Guerre mondiale, compagnon du général de Gaulle, Jean-René Van der Plaetsen rend hommage à cette valeur en voie de disparition dans un livre qui sent le ciel et l'air pur." »  La lettre 38 du CEMAT le recommande ainsi : «C’est le goût de l’honneur qu’éprouvent les jeunes gens. C’est l’aspiration à l’honneur qui anime les exaltés. C’est l’instinct de l’honneur qui fait les héros. Inspiré par le souvenir de son grand -père, le général d’armée Jean Crépin, compagnon de la Libération héros de la France libre, Jean-René Van Der Plaetsen nous parle des vertus militaires de toujours : le courage, la fraternité d’armes, l’humanité. Il nous propose une très belle réflexion sur l’honneur, un sentiment qui peut conduire chacun à se transcender. Un ouvrage qui invite chacun d’entre nous à se tenir droit et à rêver un peu plus grand. »


Photo extraite du site des Compagnons de la Libération
Le général d’armée Jean  Crépin, grand père adulé de l’auteur, est le personnage magnifique de ce livre.  Ce polytechnicien fut un des plus grands hommes de sa génération. Héros de la France libre, il joua un rôle éminent en Indochine avec et après Leclerc. Général en chef en Algérie puis commandant en chef des forces alliées Centre-Europe, il fut aussi un des pères de l’arme nucléaire française et de l’essor de l’industrie d’armement. Les responsabilités les plus hautes de l’industrie aéronautique et spatiale lui furent confiées. D’allure athlétique, Il réunissait à la fois un courage extraordinaire, une intelligence des plus vives, un caractère résolu, une impétuosité hors du commun et une exemplarité morale digne du plus grand éloge. C’est grâce à de tels hommes que la France s’est redressée. Avons-nous aujourd’hui des personnages de cette envergure ? Je crains que non, c’est pourquoi je pense que nostalgie est un titre parfait.
CM  




Ouvrage présenté par André Tabourot
Chaque jeune vit à chaque instant "en devenir" ; il pense souvent participer, par sa capacité de travail et son élan, à l'élaboration de projets, à l'amélioration de l'existence et pourquoi pas au bonheur des autres. Que tous les jours, sa confiance en lui-même, associée à celle que lui témoignent ses parents, ses professeurs, ses formateurs, ses amis, le fassent progresser vers sa réussite ! Que tous les jours, l'amour de Dieu pour chaque homme et donc pour lui, le fasse cheminer vers l'espérance !





Ouvrage présenté par André Tabourot
Chacun d’entre nous cherche à améliorer son raisonnement, sa mémoire, sa culture ou encore sa confiance en soi. Ce véritable guide spirituel, à destination des lecteurs en quête du bonheur, est un moyen de parvenir à cet objectif. Ses citations variées, parfois anciennes, sont porteuses d’élan et d’espérance. Certaines d’entre elles sont accompagnées de réflexions personnelles, d’autres font référence à des témoignages de croyants car Dieu demeure présent auprès de chaque être humain qu’il aime. Un petit livre à toujours avoir sur soi pour en picorer des passages au fil de la journée !

Notes sur Hugues Philippon
Ancien saint-cyrien, Hugues Philippon a encadré et commandé des soldats dans différents régiments. Il est père de famille. Il cherche à redonner confiance aux jeunes et aux adultes dans le désarroi car pour lui la vie vaut la peine d’être vécue avec ardeur. Il a publié un premier ouvrage en 2012 aux Éditions Persée intitulé Ces jeunes en marche pour la vie.




Ouvrage présenté par André Suty
Ce livre a été écrit par Yves CADIOU, Saint- Cyrien de la promotion Souvenir de Napoléon, promo bien connue par les 7petits-cos de la Bibir qui y furent instructeurs, et bien d’autres affectés à cette époque à Coët .Je pense, par ailleurs, que plusieurs d’entre-nous ont participé à cette OPEX et pourront trouver de l’intérêt à revivre cet épisode de leur vie militaire .
Ci-dessous, les principaux passages du courriel de Cadiou et notamment le site de l’éditrice auprès de laquelle ce livre peut être commandé .
Amitiés SUTY .


Bonjour à toutes et à tous,
Mon livre « opex Tacaud » a enfin trouvé un éditeur : une éditrice suisse, plus précisément.
Vous trouverez sa couverture en pièce jointe et notamment la présentation faite en page 4 de couverture par un lecteur du manuscrit. Vous trouverez également le sommaire.
.
Écrit en 2007, ce livre est préfacé en 2008 par mon camarade le Général Bruno Cuche (CÉMAT, chef d’état-major de l'armée de terre) qui souligne la qualité humaine de cette aventure et qualifie l'ouvrage de « récit d'une opération d'hier qui ressemble à celles d'aujourd'hui ».
.Pendant dix ans j'ai prospecté tous les éditeurs français (je dis bien : tous). Même plusieurs fois pour certains car je comptais sur l'évolution de l'opinion publique et médiatique. Chez les éditeurs français l'indifférence, le désintérêt, l'intérêt suspect, persistaient pourtant.
.
Alors en 2017 j'ai présenté Opex Tacaud à l'éditrice suisse qui avait récemment apprécié, et accepté avec empressement, mon livre « Ténacité » où je décris un AVC quasi-mortel que j'ai dû surmonter : https://catalogue.5senseditions.ch/fr/recit-de-vie/94-tenacite.html
Pour Opex Tacaud cette éditrice m'a proposé son contrat-type, identique à celui de Ténacité : il me laisse expressément la maîtrise des produits dérivés. C'est ainsi qu'Opex Tacaud est enfin disponible à l'achat en librairie ou par correspondance : juste à temps pour le quarantième anniversaire que le 3ème Régiment d'Infanterie de Marine (3ème RIMa) célèbre début juin avec une attention particulière cette année.
.
J'ai donc plusieurs motifs de vous inciter à lire et faire lire – i.e. acheter et faire acheter, il faut appeler un achat un achat – ce livre :
1) parce que cette histoire est, surtout avec le recul du temps, extrêmement significative de la professionnalisation débutée en 1969 et qui se développerait, le 3ème RIMa étant à l'époque le premier régiment entièrement formé d'engagés volontaires, depuis 1973 : ainsi la mission Tacaud était accomplie sans dégâts collatéraux, dans l'observance (pourtant très dangereuse) de la règle de légitime défense, avec de gros risques pris pour que l'action soit propre.
C'est l'un des enseignements qui ressort de ce livre.
2) parce que j'ai prévu et promis depuis le début de verser les droits d'auteur à l'Amicale du 3ème RIMa qui en fera bon usage conformément à ses statuts.
3) parce que l'éditrice mérite vraiment d'être récompensée de sa confiance et de son travail alors que, étant Suisse, elle aurait pu ne pas se sentir concernée.
4) parce qu'un succès de librairie montrera aux éditeurs français leur intérêt à évoluer pour servir une clientèle qui existe sur ces sujets. Ainsi les militaires français pourront décrire plus facilement leurs expériences opérationnelles et leur sociologie, faire mieux connaître les missions qu'ils accomplissent au nom de la France et par ordre de son gouvernement.
5) Alors peut-être, avec ce livre et d'autres, les problématiques militaires redeviendront la préoccupation majeure qu'elles n'auraient jamais dû cesser d'être en France. Notre armée ces dernières décennies fut trop méconnue, trop négligée (parfois méprisée, calomniée, honnie) par trop de gens, notamment dans la presse et dans la classe politique : l'intérêt de la France veut qu'il n'en soit plus ainsi. Nous devons encourager cette évolution, y participer si possible.
.
A cet égard la Suisse donne le bon exemple depuis longtemps : le bimensuel « la revue militaire suisse » (couramment surnommée la RMS par les connaisseurs) existe depuis 1856, analyste neutre des armées en Europe. La bibliothèque de l’École Militaire à Paris en détient depuis le n°1 une collection complète qui s'enrichit chaque mois de deux nouveaux numéros. Cette fois encore le bon exemple nous vient de Suisse : une éditrice suisse le donne en publiant Opex Tacaud.
.
Vous pouvez y effectuer votre e-achat. Vous pouvez aussi vous adresser à un libraire qui trouvera Opex Tacaud sur le site spécialisé DILICOM, ou sur les sites FNAC et DÉCITRE.




A ce jour, 114 militaires français sont morts pour la France en Afghanistan, en Somalie, au Mali ,au Levant et en Centrafrique

Retourner au contenu | Retourner au menu